LUTINE PIQUEPLUME

Naissance de cette passion

On me qualifie souvent de petite fée. Sans aucun doute grâce au nom de créatrice que je me suis trouvé. Il est vrai que ma source d'inspiration me vient des univers fantastiques et féériques que je peux trouver dans les bons livres d'aventures et de jeux de rôle.

Inventer, créer et faire vivre des personnages merveilleux est pour moi un passe temps des plus agréables depuis ma plus tendre enfance. Et puis vint l'étape supplémentaire qui consistait à créer le costume qui amènerait à la vie ces personnages.

Ainsi j'appris les bases de la couture avec ma mère qui n'en pouvait plus de coudre pour moi le moindre costume. Ce que j'approuvais! En les réalisant moi-même, je pouvais changer d'avis, transformer, modifier et inventer à volonté de nouvelles formes, de nouveaux accessoires pour peaufiner chaque création.

De la passion au métier

Je réalisais donc mon premier costume (avec l'aide de maman encore un petit peu) l'année de mes vingt ans. Une jolie robe blanche d'inspiration elfique. S'en suivirent donc quelques années durant lesquelles la création de costumes fut ma plus grande passion. Et je me destinais alors à la coiffure et maquillage professionnel pour le spectacle vivant.

C'est en 2011 que je décidais d'en faire vraiment mon métier et avec beaucoup de motivations que j'allais frapper à la porte des Ateliers Marianne. Sans experience professionnelle, sans diplôme dans la couture, seulement avec mon book de costumes personnels. Je fus engagée pour un an. une année durant laquelle j'appris énormément, tant en customisation et transformation de vêtements qu'en création de costumes, gestion des stocks et location, vente, etc. J'entrepris par la suite de finaliser mon "apprentissage" du métier par quelques heures de couture chez une couturière renomée de grenoble: Mme Geneviève Georges, laquelle m'encouragea vivement à me lancer dans le métier comme créatrice.

Du métier à la création d'entreprise

Je savais, depuis mon emploi aux ateliers marianne, qu'un jour je travaillerais pour mon compte. Mais l'heure de l'immatriculation ne s'annoncerait pas, selon moi, avant plusieurs années. Cependant, 2012 et 2013 furent des années tellement formatrices, tant dans le métier que dans la gestion du métier que, prise dans cette dynamique, avec chaque jour plus d'idées et d'envies à réaliser, j'entrepris de monter le projet et de devenir créatrice d'entreprise pour 2014.

Les quelques créations que je dévoilais plaisaient beaucoup et je fut tellement encouragée à me lancer, que je m'immatriculais au 1er avril 2014, avec dans mes principaux projets, des Robes de Mariées, des Manteaux et de nombreuses autres créations tout autant inspirées de ces univers qui m'ont bercée toute ma vie.